Dans le petit monde bien rangé du désencombrement, on accueille les nouvelles tendances avec joie et, parfois, un petit haussement de sourcil.

La dernière technique à la mode nous vient de Scandinavie ; les rois du meuble en kit, les princes du Hygga et de la déco confort mais épurée : des gens qui s’intéressent au confort du foyer sans aucun doute !

C’est une suédoise, Margareta Magnusson, auteure de l’ouvrage « The Gentle Art of Swedish Death Cleaning: How to free yourself and your family from a lifetime of clutter. » Qui nous parle de cette nouvelle tendance pour la première fois.

Si l’on traduit le titre de son livre, cela donne à peu près « L’art délicat du désencombrement mortuaire suédois : comment vous libérer vous et votre famille d’une vie d’accumulation».

 

N’est-ce pas tout à fait charmant ?

Magnusson part du constat suivant : lorsque vous mourrez, vous laissez derrière vous toutes vos possessions à votre famille. Vous leur laissez, tout ce que vous avez choisi, acheté, chiné, accumulé, tout ce que vous avez aimé et voulu acquérir. Mais êtes-vous sûr que votre famille porte autant d’intérêt que vous à vos possessions ? Etes-vous vraiment certain que tous ces biens ont autant de valeur pour vous que pour eux ? Pouvez-vous affirmer que vous ne leur laissez aucun fardeau à gérer ?

Nous avons, ou nous auront tous un jour à affronter cette terrible situation. Perdre un proche est une épreuve terrible et la dernière chose dont on a besoin dans ces moments-là, c’est bien de se préoccuper des considérations bassement matérielles.

Alors voilà ce que propose Margareta Magnusson ; à partir d’un certain âge (elle préconise l’âge de 50 ans), intéressez-vous de prêt à vos objets, vos meubles, vos collections. Regardez-les vraiment et demandez-vous comment votre famille les considèrera quand vous ne serez plus là.
Alors, régulièrement, débarrassez-vous de ces objets/fardeaux. Petit à petit, mais fermement, dites leur adieu. Et quand le jour sera venu, les choses seront bien plus simples pour tout le monde.

 

Ça peut paraitre morbide d’envisager ainsi sa « fin », de la préparer ainsi. Et je vous conseille d’essayer de glisser ça a vos proches lors de votre prochaine soirée : « non je ne peux pas le week-end prochain, je dois m’occuper de mon désencombrement de la mort » 😊 En cette période pré-Halloween, c’est de circonstance !

 

Bon bien sûr, si vous avez déjà appliqué la méthode KonMari et désencombré votre maison, tout cela ne vous concernera pas !

 

Prenez soin de vous

 

 

Consultant KonMari

« Range, Trie, Aime »

 

 

 

Ranger, c’est mortel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis juste là, posez-moi vos questions !