Très souvent, nous avons du mal à nous séparer de nos possessions parce que l’on estime que l’on fait du gaspillage. Nous connaissons la valeur financière de nos biens. Certains d’entre eux ont été convoités pendant un long moment, vous avez payé une forte somme et donc il semble inenvisageable de s’en séparer.

Parfois même, nous nous souvenons que c’est un luxe de pouvoir avoir ces objets. Que d’autre n’ont pas, que nos parents n’avaient pas, que nous sommes privilégiés.

 

 

« Vous avez perdu votre argent le jour où vous avez acheté »

 

Vous avez perdu votre argent le jour où vous avez acheté cet objet qui finalement ne vous plait pas tant que ça. C’est fait, c’est fini. Et je sais bien que ça n’est pas agréable à entendre. Mais puisque c’est derrière vous, ne vous retournez pas.

 

Vous ne gaspillez pas le jour où vous jetez, vous n’avez pas investi, vous avez dépensé. Et vous avez dépensé quand vous avez achetez. Vous ne faites pas de gaspillage au moment de vous séparer de vos objets.

 

« L’argent ne reviendra pas, en revanche, vous pouvez laisser s’envoler la culpabilité »

 

Alors vous avez ce truc fabuleux à 200€, ça vous a fait plaisir sur le moment, mais ça prend la poussière. Et quand vous posez les yeux dessus, que vous dites-vous ? 

Vous n’avez pas besoin de ressentir de la culpabilité, c’est un sentiment parfaitement inutile. Libérez-vous et sortez ces chaussures de votre vie. Vous les oublierez vite et la culpabilité s’envolera.

 

N’y pensez plus, c’est derrière vous.

 

Prenez soin de vous.

 

 

 

 

Consultant KonMari

« Range, Trie, Aime »

 

 

 

« J’ai du mal à jeter car c’est du gâchis ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis juste là, posez-moi vos questions !