Les connaisseurs de la Méthode KonMari sont tous familiers avec le premier ouvrage La Magie du Rangement. Après un deuxième livre plus didactique approfondissant cette même méthode, la professionnelle japonaise du rangement Marie Kondo nous revient avec une troisième publication. Un manga intitulé The life-changing manga of tidying up. A magical Story.

Pas étonnant si l’on considère à quel point ce type de lecture est monnaie courante au Japon, mais peut-être un peu déroutant pour les occidentaux. Il s’agit donc bien là d’une histoire entièrement illustrée, en noir et blanc.

Nous suivons dans cette histoire les péripéties de Chiaki, une jeune femme proche de la trentaine qui vit dans un désordre total quand, soudain, la pétillante Marie Kondo entre dans sa vie tel un tourbillon.

La suite, bien sûr, c’est à vous de le découvrir.

Mon avis sur le manga de Marie Kondo 

 

Texas n’en pense pas moins

Je n’étais pas particulièrement enthousiaste à l’idée de lire ce livre. Premièrement, c’est un manga et je n’en avais pas ouvert un depuis mes 15 ans. Ça n’est clairement pas mon format de prédilection, je lui reproche souvent de manquer de contenu (même si certains mangas sont excellents, là n’est pas la question, BREF).

Et puis je dois bien avouer que je ne m’attendais ni plus ni moins qu’à une reformulation de La Magie du Rangement illustrée. Je pensais trouver là les mêmes réflexions, les mêmes citations dans le même ordre. J’imaginais retrouver le même ton que dans les deux précédents ouvrages qui, s’ils sont d’excellents guides pratiques, manquent parfois un peu de style et de chaleur.

Par ailleurs, il m’a traversé l’esprit que ce dernier volume pourrait bien n’avoir que peu à faire avec la méthode et n’être qu’un gadget destiné à contenter les accros à Marie Kondo. Une petite histoire pour les occuper.

Globalement je me demandais bien ce que cette lecture allait m’apporter de plus, moi qui connait quand même la méthode dans les détails.

Alors, est-ce que j’avais vu juste ?

 

The life-changing manga of tidying up critique

 

The life-changing manga of tidying up. A magical Story

Et bien oui et non !

Oui parce qu’effectivement, « The life-changing manga of tidying up. A magical Story » n’apporte aucun concept révolutionnaire.

Nous y trouvons en revanche de précieux éclaircissements. Ce qui change réellement c’est qu’ici la méthode est perçue non pas par celle qui l’a créée mais par ceux qui en ont besoin.

Première chose, dans les deux premiers ouvrages, certains passages pouvaient être un peu troublants car nous ressentions de fortes différences culturelles avec le Japon et on pouvait se dire « c’est stupide, jamais je ne ferais une chose pareille ! ». Ici les différences culturelles ont été atténuées. L’histoire pourrait se dérouler n’importe où et on se sent du coup plus en phase avec ce qui nous est dit.

De plus, le personnage de Chiaki n’hésite pas à soulever les vraies questions, celles que l’on se pose tous en découvrant la Méthode KonMari (« Mais pourquoi dois-je absolument sortir tous mes livres pour les mettre à terre alors qu’il serait plus facile de ranger dans la bibliothèque ? POURQUOI ? »)

Chiaki se fait systématiquement l’avocat du diable, elle doute, elle remet en question la technique de Marie Kondo, elle râle, elle exprime son mécontentement et elle pousse de fait l’auteur à nous fournir les réponses et les parades à tous ces doutes.

En Conclusion

Pour faire simple ce manga illustre la réalité sur le terrain. Elle va dans le sens des sceptiques et des méfiants et nous montre les clés pour débloquer ces situations et avancer vers nos objectifs. On y croise aussi parfois une Marie Kondo qui n’hésite pas à sortir de son rôle de petite fée et casse un peu son image lisse et perpétuellement souriante : ça fait du bien !

C’est bien sur une jolie petite histoire romancée ou tout finit bien. Certains passages sont un peu gros : quand Chiaki décide de se prendre en main, elle lance une recherche sur Internet et tombe sur la méthode KonMari. Et à la page suivante Marie Kondo sonne à sa porte. Facile !

Pour conclure je recommande cet ouvrage à ceux qui sont tentés par la méthode mais ne s’y reconnaissent pas tout à fait, ceux qui la trouve trop rigide, trop irréaliste.

Et puis bien sûr, si vous êtes fan de l’esprit KonMari, vous pouvez vous jeter dessus aussi, ça ne fera pas de mal. Notez en revanche que ce manga n’a pas été traduit en français et rien n’indique que ce soit en prévision ! Ceci étant dit, il reste accessible même si vous ne maîtrisez pas parfaitement la langue anglaise ; il n’y a pas beaucoup de texte, c’est l’avantage de ce format.

Et vous qui l’avez lu, qu’en pensez-vous ?

 

Prenez soin de vous !

 

 

 

Consultant KonMari

« Range, Trie, Aime »

 

 

Critique « The life-changing manga of tidying up » de Marie Kondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis juste là, posez-moi vos questions !