Bonjour 🙂

Je m’appelle Cecilia et je suis la fondatrice du Dahlia Blanc.

J’ai grandi à Toulouse où j’ai étudié l’organisation, la gestion et l’archéologie. L’archéologie, quel rapport, me direz-vous ? Ça me passionne. Et moi quand ça me passionne, je fonce ! Et ça a donné ça !

Je suis organisée parce que je suis ingénieuse et créative. Je suis ingénieuse et créative parce que, comme nous tous, je n’ai pas envie de passer ma vie à la ranger. Alors il a fallu trouver des astuces : ranger moins pour vivre plus !

Et quand j’ai eu mon déclic, quand j’ai vécu ce moment où tout est simple, rangé, utile, beau et que ÇA LE RESTE… j’ai trouvé le bonheur. Je n’ai maintenant rien d’autre à faire que vivre, c’est fou, non ? 

Ranger et simplifier c’est mon « truc à moi », mon super pouvoir et un métier fabuleux !  J’aime organiser et simplifier, c’est comme ça. Et plus que tout, j’aime transmettre mes supers pouvoirs ! Il n’y a rien de plus enthousiasmant que de voir le déclic opérer chez vous.

J’ai eu la chance de pouvoir suivre une formation avec Marie Kondo, la « papesse du rangement ». Depuis ce jour, j’apporte à travers Le Dahlia Blanc mon expertise à ceux qui ont besoin d’aide pour se réapproprier leur foyer. Je suis en France une des premières consultantes certifiée KonMari.

 

Pourquoi « Le Dahlia Blanc » ?

Quand j’étais enfant, je passais toutes mes vacances chez ma tante qui était décoratrice d’intérieur.  Nous nous y retrouvions avec mes cousins et nous passions des étés mémorables à courir dans le parc, cueillir des fruits, jouer avec les animaux, plonger dans la piscine. Nous vivions ensemble sous le soleil du Sud-Ouest.

Pourtant, le grand air ne m’attirait pas vraiment. Mon univers était à l’intérieur. Je parcourais la maison, j’ouvrais les portes, les tiroirs, les placards, j’admirais les bibelots. Et puis il y avait cet immense escalier en marbre blanc qui me fascinait. De sa plus haute marche, j’observais tout ce que je pouvais voir : l’harmonie des couleurs et des formes, l’équilibre parfait des choses qui avaient trouvé leur place.

Souvent j’allais me perdre dans la bibliothèque, je passais de pièce en pièce pour m’émerveiller des espaces, j’observais la vaisselle, les tissus, les parfums. Aux côtés de ma tante, j’apprenais à dresser la table pour 30 invités, à arranger les fleurs, choisir la vaisselle, plier le linge, aménager une pièce, décorer une chambre. Au fil des années, je comprenais qu’une maison ça n’était pas juste des murs, c’était le reflet de tous ceux qui y vivent.

Depuis, la maison de ma tante est gravée dans ma mémoire. Jamais je n’avais connu de lieu plus accueillant, plus élégant, rangé et décoré avec autant de gout. Un endroit apaisant qui avait un gout de paradis. Il suffisait d’être là, d’aimer, de rire et de profiter.

C’était mon endroit préféré au monde.

Ma tante s’appelle Dahlia <3

 

 

Consultant KonMari

« Range, Trie, Aime »

Je suis juste là, posez-moi vos questions !